De la pâte à modeler qui durcit à l’air faite maison

Ou comment occuper Mini-Z en ce début de vacances scolaires…

Et oui, voici l’heure des vacances d’hiver, et comme on ne part pas de la maison, ben faut bien trouver des activités à réaliser avec les monstres si on ne veut pas les voir se transformer en Maxi-montres en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.

Aujourd’hui on a testé une sorte de pâte à modeler faite maison avec seulement 3 ingrédients qu’on trouve facilement dans le placard : fécule de maïs, bicarbonate de sodium et eau(euh, pas dans le placard l’eau) Bon, je n’ai rien inventé, j’ai trouvé la recette sur Pinterest et on s’est lancé. D’abord, j’ai pris une vieille casserole, de peur de fusiller une jolie Téfal, mais, en fait, la pâte n’adhère pas du tout au fond et c’est plutôt facile à nettoyer. Donc, pour la préparation de la pâte, c’est une assez bonne surprise. Ensuite, j’ai obtenu une belle boule qui refroidit assez vite pour que Mini-pressée ne s’impatiente pas trop.pate-a-modeler-sechage-a-lair-enfant-4

Et voici le moment des réalisations : on s’est éclatée…On a sorti les emporte-pièces pour la pâte à modeler et on a décidé de fabriquer des médailles….et aussi des médailles en forme de cœurs parce que Mini-Z est beaucoup plus girly que moi et c’est quand même la Saint Valentin today. (Oh yeah !)

Pour décorer nos créations, on a tamponné avec des tampons spéciaux Baby mais qui servent toujours beaucoup, bien que Mini-Z ne soit plus vraiment un bébé. ( Mais quand même éternellement le bébé de Maman, hein ?)

Aladine – Stampo Baby – Ferme

Évidemment, pour cette utilité, on n’a pas encré les tampons ; le but était d’obtenir des empreintes des images dans la pâte.

Bon, ça, c’était pour la première partie de l’après-midi, après, Mini-Z a un peu divagué et on a créé aussi un cheval, une étoile, des perles rondes, cubiques et une montagne en pierre !!! (Oh mais oui, c’est magnifique une montagne en pierre !!) Faudrait surtout pas brider la créativité de Mini-artiste…

Pour la semaine prochaine, je vous montrerai comment utiliser un album de littérature jeunesse comme modèle pour créer avec des perles à repasser, toujours avec les enfants, les vacances continuent, youhou !!! (ou pas 😉 A suivre…

Une carte rouge à petits cœurs pour les amoureux de la Saint Valentin

Toute galvanisée par les nombreuses demandes de créations, je vous présente aujourd’hui une carte destinée à des amoureux célébrant leur Pacs. Ben oui, la semaine prochaine c’est déjà la Saint Valentin alors c’est le moment de mettre des petits cœurs rouges partout.

La carte est ronde, [ça devient une habitude] et décorée de cerceaux : mon dada du moment.  Les prénoms des amoureux n’est pas imprimés mais dessinés par ma super-machine…ça lui donne un côté plus artisanal ! A vous de juger…

Le faire-part de naissance pleins d’étoiles pour Mini-Mini Z

Et oui, tout s’explique. Après des mois de silence, rien pour Noël, ni pour la nouvelle année ou encore pour la galette, me revoilà !! J’avais une bonne excuse : je couvais !! Chose que j’ai faite plutôt bien d’ailleurs parce que ma Mini Mini Z est particulièrement bien réussie je trouve ! ( Bon d’accord, je n’suis pas du tout objective, mais il est trop craquant mon bébé tout rond 😉

Entre deux couches, trois câlins et une petite sieste, j’ai quand même réussi à préparer un faire-part pour annoncer la naissance de ma jolie Cocotte. Bon, je fais une pierre, deux coups, je présente mon bébé d’amour et son faire-part de naissance que j’ai volontairement voulu assez mixte. Et oui, je ne suis toujours pas super girly, même avec maintenant deux filles à la maison.

Voici donc un nuage tout gris mais pleins d’étoiles réalisé comme une pochette à tirette.

faire-part-nuage-naissance-1

Le nuage sert de cache et de guide pour la cartonnette qui se trouve à l’intérieur et qui, elle, annonce les info légales  (date, taille, poids) et contient The photo de Mini-Mini-chérie. Le dos du faire-part,gris souris, contient notre adresse, et me laisse un peu de place pour y écrire un petit mot à la main si besoin… Voilà voilà, je vous laisse découvrir en photos.

Un calendrier de l’avent avec des berlingots colorés

Aujourd’hui, premier jour du mois de décembre, lance les hostilités concernant le calendrier de l’Avent. J’avoue que cette année, entre notre nouveau chez nous, les cartons, Nano Z qui arrive comme un cadeau de Noël et le reste de la vraie vie, ben, je n’ai absolument pas eu le temps d’envisager de créer un calendrier perso. Alors je vous republie celui que j’ai réalisé l’an dernier, qui était très joli jusqu’au déménagement, mais qui, malheureusement n’a pas vraiment survécu à l’étape encartonnage !!! Heureusement, il nous reste les photos…

Je participe à un concours chez Cultura. La consigne est de réaliser un calendrier de l’avent avec leurs couleurs, « Noel Géométric« . Je suis donc aller acheter les jolis papiers chez Cultura et je me suis lancée dans la conception de 24 petits berlingots couleur or, noir et rose…Je me suis éclatée. J’ai ensuite sorti ma super machine pour découper les disques dans lesquels se trouvent les numéros en creux.

Ensuite, il a fallu faire le support. Au départ, je voulais les mettre en ligne sur un fil, mais je trouvais ça un peu banal. Alors j’ai fabriqué un sapin avec un tube de papier cadeau vide couvert de papier rose à motif, et du fil d’aluminium gris que j’ai enroulé en spirale autour du tronc.

Alors, grand dilemme : faut-il ranger les numéros dans l’ordre ou dans le désordre? Bon, dans le désordre, c’est fun, il faut chercher tous les jours où est caché le bon berlingot.Mais quand les numéros sont placés dons l’ordre, les enfants visualisent plus facilement le temps qui passe et le nombre de jours restant à attendre le Père Noël. Bref, j’ai tranché, ce sera moins ludique et plus pédagogique (on ne se refait pas…).

Et voilà le résultat…On croise les doigts.

Des étiquettes cadeaux pour la Saint Nicolas

Et oui !! Entre le début de l’Avent et de son calendrier, et la liste à faire pour le Père Noël, il y a Le Saint Nicolas, patron des écoliers. Preuve de la bonté de Saint Nicolas : il ne se contente pas de récompenser uniquement les petits lorrains, il n’oublie pas non plus les petites lorraines expatriées en Bretagne ! Heureusement qu’il y a La Poste, parce qu’avec son âne, il ne serait pas prêt d’arriver…

Bref, j’ai joué au lutin de Saint Nicolas ( D’abord, est ce qu’il a des lutins, lui ?? Sinon, qui pourrait bien cuisiné tous ces pains d’épices ??) et j’ai préparé deux petites étiquettes à son effigie pour coller sur les petits présents en partance pour l’Ouest. Évidemment c’est plus sympa quand tout est personnalisé avec les prénoms des petites destinataires.

Après quelques recherches pour trouver dans mes cartons (pas tout à fait déballés encore) du papier violet (c’est pas trop trop la mode quand même le violet en ce moment !), j’ai découpé deux petits bonhommes avec crosse et mitre, et un petit-beurre. Finalement, je trouve que mes Saint Nicolas en papier ont une assez bonne tête, même si les yeux mobiles leur confèrent un léger strabisme…Mais, que voulez-vous, personne n’est parfait.

 

Une carte de félicitations des bateaux et des rubans

Quand j’ai réalisé cette carte, je rentrais tout juste de vacances, alors c’est peut être l’air marin qui m’a inspiré. Je souhaitais réaliser une carte pour un petit garçon mais en évitant d’y mettre des voitures parce que j’en ai déjà faite une, que je refais réguliérement tant elle a de succés et que moi, j’en ai un peu assez de découper des deudeuches…(Voilà c’est dit, faut bien se renouveller un peu de temps en temps, non ?).

Alors voici une carte bateau, recto/verso décorée de rubans comme des étendards, le tout dans les tons bleus et blancs. Évidemment, l’ensemble est personnalisé avec le prénom du nouveau-né, sinon c’est moins fun… Le tout entre dans une enveloppe carrée blanche assortie grace à quelques chutes de papier.

Pour mettre en valeur le chef d’œuvre de Mini-Z

Juste un petit mot pour vous montrer les travaux de mon artiste en herbe. Cette peinture date un peu mais avec notre déménagement qui se prépare, je ne voulais pas prendre le risque de l’abimer pendant le transport. Alors je l’ai un peu retaillée  (il s’agit en fait d’un lé de tapisserie sur l’envers) et placée dans un grand cadre. Maintenant, on dirait un chef-d’œuvre, il ne manque plus que notre nouvelle maison pour l’accrocher dans le salon.

tableau-peinture-enfant-2

tableau-peinture-enfant-1